Enseigner « Le droit de vote au fil du temps » - Vidéo description

Bonjour, je m’appelle Joseph Péloquin-Hopfner. Je suis coordonnateur en éducation à Élections Canada. Dans cette vidéo, je vais vous montrer comment vous pouvez enseigner « Le droit de vote au fil du temps ».

À quel point notre démocratie est-elle inclusive? C’est la question d’enquête que les élèves explorent dans Le droit de vote au fil du temps. Les élèves étudient une partie de l’histoire du droit de vote au Canada en réfléchissant au caractère inclusif et exclusif de notre démocratie.

On utilise une structure à trois étapes : la réflexion, l’activité et la consolidation. 

La réflexion de 5 minutes aide les élèves à créer des liens entre leurs propres expériences de l’inclusion et de l’exclusion et l’idée-clé de la leçon.

Demandez aux élèves de se souvenir d’un moment où ils se sont sentis exclus, et de penser aux émotions qu’ils ont ressenties. Faites-leur noter ces émotions sur un papier autocollant. On cherche des mots qui décrivent le sentiment, non pas les détails de l’événement comme tel. L’anonymat est important afin de favoriser un climat de classe sain et respectueux pour chaque élève.

Par la suite, les élèves font le même exercice, mais ils pensent à un moment où ils étaient inclus. Invitez-les à écrire sur un papier d’une couleur différente. 

Lorsque c’est fait, demandez-leur de placer tous les papiers sur un mur ou un tableau. Lisez-en quelques-uns à voix haute, ou bien invitez un élève à les lire. Ces mots vont aider vos élèves à mieux comprendre les effets que peuvent engendrer l’inclusion et l’exclusion. J’aime d’ailleurs écrire au tableau les mots récurrents pour y faire référence pendant l’activité.

Cette période de réflexion peut également être un bon indicateur du niveau de littératie de votre classe. Si la plupart des mots sont simples comme content ou triste, vous voudrez peut-être passer du temps à travailler sur leur vocabulaire.

Pour l’activité de la leçon, donnez à chaque groupe d’élèves le matériel nécessaire. Si vous avez commandé cette leçon, votre trousse comprendra assez de matériel pour que vos élèves travaillent en petits groupes. Pour plus de copies, vous pouvez télécharger et imprimer le matériel à partir de notre site web.

Chaque groupe commence avec la carte contextuelle qu’il lit à voix haute. Cette carte donne un aperçu de l’étude de cas, ce qui les pousse rapidement à analyser la situation et à user de pensée critique. 

Pour les élèves avec des besoins en littératie, nous avons développé des cartes d’activité en langage simplifié qui facilitent la pleine participation. 

Les élèves lisent ensuite tout haut leurs cartes d’activité, et les placent une à la fois sur la ligne du temps selon deux variables : la date et leur évaluation du niveau d’inclusion et d’exclusion. C’est là où ça devient intéressant!

Vous pouvez leur suggérer de lire les cartes à tour de rôle pour encourager la participation de tout le monde. Les groupes devraient écouter les différents points de vue et arriver à un consensus pour décider où ils placeront la carte sur la ligne du temps. 

C’est le temps idéal pour observer leur esprit de collaboration et leurs aptitudes de communication. Vous pourriez même les évaluer pendant qu’ils travaillent. Si vous ne savez quoi évaluer, vous pouvez consulter notre grille d’évaluation qui est un bon point de départ.

Les élèves sont au cœur d’un processus de création; ils créent une ligne du temps unique, voire « personnalisée ». C’est un outil très visuel qui aide à illustrer la continuité et le changement au fil du temps. 

Si certains groupes terminent plus rapidement, vous pouvez leur présenter le concept du tournant historique. 

Distribuez le cadre du tournant historique et posez-leur les questions suivantes. Demandez-leur de placer le point tournant et d’être prêt à partager leur raisonnement avec la classe.

Les élèves peuvent ensuite se promener dans la classe pour regarder les autres lignes de temps. Ils vont remarquer que les choix qu’ils ont faits seront différents de ceux des autres groupes qui ont la même étude de cas. Ils peuvent visuellement voir à quel point la même information peut être interprétée différemment.

J’aime leur demander s’ils remarquent des formes sur leur ligne du temps. Comment décrivent-ils la forme? Est-ce une ligne droite ou diagonale? A-t-elle la forme d’une onde? Ou quelque chose d’autre?

Lorsque les élèves retournent dans leur groupe, c’est le temps de passer à la consolidation. Les groupes commencent en présentant leur conclusion. On suggère quelques questions pour nourrir la discussion. Mais vous connaissez vos élèves et votre curriculum, et savez ce qui convient le mieux.

Pour faire un retour sur le portrait global du droit de vote au Canada, vous pouvez montrer notre courte vidéo de consolidation, ou demander à vos élèves d’analyser l’infographie. Les élèves sont habituellement surpris de savoir qu’aussi peu de gens avaient le droit de vote pendant les premières élections fédérales. Ils peuvent aussi voir qu’aujourd’hui la plupart des Canadiens ont ce droit.

L’activité se termine avec quelques questions de réflexion individuelle. Leurs réponses signalent ce qu’ils ont appris et ce qu’ils sont intéressés à apprendre. Pour ceux qui en veulent plus, nous avons ce qu’il vous faut dans le guide de l’enseignant et sur notre site web pour approfondir leur apprentissage. 

La réflexion individuelle peut être combinée à un journal de réflexion dans lequel les élèves rassemblent leurs pensées au courant de l’année pour y voir leur évolution. Vous pouvez utiliser notre Guide de réflexion facultatif ou créer vos propres fiches de suivi. Le format importe peu; ce qui est utile pour leur apprentissage c’est de noter leurs réflexions pour qu’ils prennent conscience de leur progrès au courant de l’année.

Bien que le droit de vote au fil du temps puisse être un tremplin vers plusieurs autres sujets, le but est de développer l’appréciation du droit de vote chez les élèves. Grâce aux études de cas, ils comprendront que le vote n’était pas accessible à tous par le passé. On espère qu’ils tisseront un lien plus étroit avec l’histoire et qu’ils voudront en apprendre plus sur les élections et la démocratie.

Une fois terminée, n’oubliez pas de partager votre expérience et vos photos avec nous sur nos comptes Twitter et Facebook!