Choisissons notre mascotte

Activité électorale pour les plus jeunes

Guide de l’enseignant

Introduction

Objectif

Cette élection simulée vise à faire connaître les grands principes d’une véritable élection aux élèves de la maternelle à la 3e année. Les élèves seront invités à choisir la mascotte qui représentera le mieux l’esprit de leur classe, en votant par scrutin secret pour un des cinq candidats suivants : Charlie le Corbeau, Desneiges l’Ourse polaire, Max le Morse, Neevee la Caribou ou Sam le Loup gris.

 

Résultats

Les élèves acquerront une compréhension élémentaire de la démocratie en vivant une élection et en voyant comment le vote peut aider un groupe à prendre une décision. Ils seront appelés à utiliser des mots simples de la terminologie électorale et à marquer un bulletin de vote. Aussi, au moment de voter pour élire la mascotte de leur classe, ils devront chacun prendre une décision en comparant les qualités des cinq candidats.

 

Durée

60 minutes – Les enseignants qui le désirent pourront prolonger l’activité en donnant plus d’ampleur au volet de la campagne électorale.

 

Participation

Tous les élèves seront des électeurs. Plusieurs élèves devront également accomplir diverses tâches durant l’élection. Le but est de faire participer le plus grand nombre d’élèves.

L’activité Choisissons notre mascotte est destinée aux élèves de 4 à 9 ans. Toutefois, comme la maturité des participants peut varier d’un groupe à l’autre, le niveau de complexité est indiqué dans la trousse pour chacune des étapes, selon le niveau scolaire.

Préparation

Le matériel suivant est fourni dans différents formats afin de répondre à vos besoins variés. Vous trouverez également tout le matériel essentiel à cette leçon au bas de la page.

 

Matériel imprimable

 

Matériel numérique

 

Pour commencer

Dressez une liste électorale en utilisant le modèle fourni ou la liste des élèves de la classe.

Photocopiez et découpez le nombre de bulletins de vote dont votre groupe aura besoin. Préparez en 10 % de plus que le nombre requis au cas où des bulletins seraient annulés. Si vous utilisez les feuilles d’activité en ligne, imprimez-en suffisamment pour toute votre classe.

Nota : Vous pourrez expliquer au groupe que dans un souci d’équité, lors d’une véritable élection, les bulletins de vote présentent les candidats par ordre alphabétique, selon leur nom de famille. Il n’y a pas les photos des candidats sur les bulletins de vote.

Divisez la salle en deux zones. La campagne électorale aura lieu dans la première zone, et le vote, dans la seconde. Veillez à ce qu’aucun matériel faisant la promotion d’un candidat donné ne pénètre dans la zone de vote.

Posez les affiches des candidats dans la zone réservée à la campagne. Assurez-vous que chaque candidat bénéficie d’une visibilité égale aux autres.

Aménagez le bureau de vote dans la zone de vote (voir le schéma fourni). Préparez l’urne en laissant le dessus ouvert jusqu’au moment de montrer qu’elle est bien vide. Laissez un crayon dans l’isoloir.

En tant qu’enseignant ou chef de groupe, vous jouerez le rôle de directeur du scrutin. Le directeur du scrutin est la personne qui est chargée de conduire l’élection dans la circonscription où elle habite. Comme tous les autres citoyens, le directeur du scrutin peut voter, mais il ne peut appuyer publiquement aucun candidat.

Demandez aux élèves de se fabriquer une pièce d’identité indiquant leur nom, leur niveau scolaire et le numéro de leur salle de classe.

 

Aménagement du bureau de vote

Voici une façon d’aménager votre bureau de vote. Votre classe pourrait être aménagée autrement. Aménagez le bureau de vote de façon à assurer le secret du vote et le bon déroulement de l’élection. Déposez l’urne sur une table. Placez l’isoloir et un crayon sur une autre table. Prenez soin de l’installer de façon à préserver le secret du vote. Prévoyez suffisamment d’espace pour permettre aux électeurs de faire la file avant de voter. Assurez-vous que les électeurs ont accès à l’urne après avoir voté.

*

Pliage des bulletins de vote

Pliez chaque bulletin de vote en trois.

3 étapes pour plier le bulletin de vote : 1) le bulletin de vote non plié 2) le bulletin de vote partiellement plié sur la verticale 3) le bulletin plié verticalement en 3, cachant l'information à l'intérieur

Élection simulée, étape par étape

Expliquez aux élèves qu’ils tiendront une élection afin de choisir une mascotte pour leur classe. Ils voteront en secret pour le candidat de leur choix parmi les suivants : Charlie le Corbeau, Desneiges l’Ourse polaire, Max le Morse, Neevee la Caribou ou Sam le Loup gris. Les élèves pourront s’exercer à lire le nom des candidats en inuktitut à l’aide du document « Écriture syllabique inuktitute », qui est fourni.

Posez les questions suivantes aux élèves pour les aider à comprendre les grands principes d’une véritable élection. Vous pouvez commencer à leur enseigner le vocabulaire électoral en utilisant le document fourni.

A. Qu’est-ce qu’une élection?

Une élection est un événement où un groupe choisit la personne qui parlera en son nom au sujet de questions importantes qui le touchent.

Exemples : Élection d’un député qui représentera les Canadiens habitant à un certain endroit dans le pays; élection d’un président de classe qui représentera les élèves.

B. Que signifie le mot « voter »?

Voter signifie « choisir ».

Nota : Dites aux élèves qu’il n’y aurait pas d’élection s’il n’y avait qu’un seul candidat.

C. Qui a le droit de voter à une élection fédérale canadienne?

Les gens qui :

  • ont 18 ans ou plus;
  • sont citoyens canadiens.

Le nom de ces personnes doit figurer sur la liste électorale pour qu’elles puissent exercer leur droit de vote.

D. Qu’est-ce qu’un candidat?

Quelqu’un qui se présente à une élection.

Exemples : Une personne qui souhaite être élue comme député; un élève qui souhaite représenter sa classe.

E. Comment est-ce qu’on marque son bulletin de vote?

Pour marquer votre bulletin de vote, faites un « X » dans le cercle se trouvant à côté du nom du candidat pour qui vous souhaitez voter :

  • Vous pouvez voter pour un seul candidat.
  • Vous ne pouvez pas écrire votre nom ni rien qui pourrait révéler votre identité aux autres.

Montrez aux élèves la feuille « Échantillons de bulletins de vote marqués » pour leur donner des exemples de façons de marquer un bulletin. Dites-leur que s’ils font une erreur en marquant leur bulletin de vote, ils peuvent en demander un autre.

F. Pourquoi est-ce qu’on vote en secret?

Le vote est secret parce qu’il s’agit d’un choix personnel. Personne n’a à savoir pour qui vous votez.

Vous avez le droit de faire ce choix :

  • seul;
  • sans l’aide de personne;
  • sans avoir à le dire à vos amis.

Nota : Nous ne disons à personne pour qui nous votons, pour que personne ne puisse nous influencer. Aussi, nous ne voulons pas faire de la peine à nos amis si nous ne votons pas pour eux ou pour la même personne qu’eux.

G. Comment est-ce que mon vote est tenu secret?
  • Tous les bulletins de vote sont identiques, alors personne ne peut savoir quel bulletin est le vôtre.
  • L’isoloir (un lieu sûr) vous permet de voter à l’abri des regards.
  • Tous les bulletins de vote sont déposés dans la même urne, et ils se mélangent les uns aux autres.
  • Aucun bulletin de vote ne se distingue des autres, donc personne ne peut savoir qui a voté pour quel candidat.

 

Campagne électorale

La campagne électorale sert à présenter les cinq candidats aux élèves, d’une façon amusante tenant compte de leur âge. Cette trousse renferme une affiche pour chaque candidat et le discours de chaque candidat. Cinq élèves pourront tenir les affiches pendant que vous – ou cinq de vos élèves – lirez les discours de façon très expressive. Demandez aux élèves d’écouter les courtes chansons de campagne des candidats et de faire les gestes indiqués dans les paroles, aux bons moments. Les discours de campagne et les chansons sont disponibles en ligne. Encouragez tous les élèves à participer à la campagne. Expliquez que durant une véritable élection, de nombreuses personnes aident chaque candidat.

Après les cinq discours et les chansons, expliquez aux élèves que la campagne est maintenant terminée et qu’il est temps de voter pour leur candidat préféré. Pour vous aider dans la gestion du groupe, vous pouvez demander aux élèves de faire les exercices des feuilles d’activité pendant qu’ils attendent pour voter, et après qu’ils ont voté.

 

Vote

Pour faciliter les choses, la présente section est divisée en deux, selon le niveau scolaire :

Section (A) : Élèves de la maternelle et de 1ère année;
Section (B) : Élèves de 2e année et de 3e année

(A) Pour les élèves de la maternelle et de 1ère année
  1. Demandez à un élève de montrer au groupe que l’urne est vide. Ensuite, fermez l’urne.
  2. Demandez à un élève d’être responsable du bureau de vote. Cet élève pliera les bulletins de vote en deux et les distribuera un par un.
  3. Expliquez au groupe comment procéder pour voter.
    • Les élèves viennent à tour de rôle au bureau de vote pour recevoir un bulletin de vote plié.
    • Chaque élève va dans l’isoloir, déplie son bulletin de vote et le marque de façon acceptable.
    • Il replie son bulletin de vote en deux et le dépose dans l’urne.
(B) Pour les élèves de 2e ou de 3e année
  1. Demandez à un élève du groupe de montrer à tous que l’urne est vide. Demandez à un autre élève de fermer l’urne.
  2. Désignez deux « fonctionnaires électoraux » pour le bureau de vote. Donnez-leur les bulletins de vote. Demandez-leur de les plier en trois, de la façon indiquée à la section « Préparation ». Ensuite, demandez-leur d’écrire leurs initiales au verso de chaque bulletin de vote.
  3. Expliquez au groupe comment procéder pour voter.
    • Les élèves s’avancent à tour de rôle, disent leur nom à voix haute et présentent leur pièce d’identité à l’un des fonctionnaires électoraux. Ils prouvent ainsi qu’ils sont bien la personne qu’ils disent être et qu’ils votent au bon endroit. Un des fonctionnaires électoraux raye alors le nom de chaque personne de la liste électorale.
    • L’autre fonctionnaire électoral donne à l’élève un bulletin de vote plié en trois.
    • Chaque élève va directement dans l’isoloir et marque le bulletin de vote d’une façon acceptable.
    • Il replie ensuite le bulletin de vote en trois et le rapporte au fonctionnaire électoral. Celui-ci s’assure qu’il s’agit du même bulletin de vote, c’est-à-dire que ses initiales se trouvent sur le bulletin.
    • Chaque élève dépose son bulletin de vote dans l’urne.

 

Comptage des votes

Lorsque tous les élèves ont voté, il faut compter les votes en suivant les étapes suivantes :

Section (A) : Élèves de la maternelle et de 1ère année;
Section (B) : Élèves de 2e année et de 3e année

(A) Pour les élèves de la maternelle et de 1ère année
  1. Ouvrez l’urne et videz-en le contenu sur la table, ou demandez à un élève de le faire.
  2. Demandez à cinq élèves, un par candidat, d’aller au tableau pour inscrire les votes obtenus pour leur candidat. Demandez à un élève de déplier les bulletins de vote marqués, un à un, puis de montrer chaque bulletin au groupe et de lire à haute voix le nom du candidat choisi. Un bulletin de vote marqué de façon inappropriée doit être rejeté (voir la feuille « Échantillons de bulletins de vote marqués »).
  3. Remplissez le rapport des résultats d’élection en expliquant au groupe ce que vous faites.
  4. En tant que directeur du scrutin, annoncez le nom de la mascotte élue et remplissez le certificat fourni. Ce certificat pourra être affiché dans la classe comme souvenir de la première expérience de vote des élèves.
(B) Pour les élèves de 2e année et de 3e année
  1. Demandez à l’un des fonctionnaires électoraux d’ouvrir l’urne et d’en vider le contenu sur la table.
  2. Demandez aux fonctionnaires électoraux d’utiliser la feuille de comptage pour compter les votes. Un fonctionnaire électoral pourra faire un crochet dans une case sous le nom du candidat choisi. L’autre répartira les bulletins de vote entre cinq piles, selon le nom du candidat coché.
  3. Les fonctionnaires électoraux remplissent le rapport des résultats d’élection.
  4. En tant que directeur du scrutin, annoncez le nom de la mascotte élue et remplissez le certificat fourni. Ce certificat pourra être affiché dans la classe comme souvenir de la première expérience de vote des élèves.

 

Célébration de la victoire

Donnez à la classe quelques minutes pour célébrer, puis revenir au calme. Profitez de ce moment pour leur demander ce qu’ils ont pensé de l’élection. Dites-leur que même si un seul candidat a été élu, les cinq participants sont heureux parce qu’ils ont participé à l’élection.

Il serait bien de servir des rafraîchissements ou de créer autrement une atmosphère de fête, par exemple en gonflant des ballons. Il s’agit de faire comprendre aux élèves qu’il est simple, facile, et important de voter, que le vote est secret, que même si on ne gagne pas, le plus important est d’exercer son droit de vote.

Au sujet de cette ressource

Au sujet de la page couverture

Le mot « inukshuk » signifie « ce qui a la capacité d’agir comme un être humain ». Depuis des milliers d’années, les Inuits utilisent des inukshuks dans l’Arctique comme points de repère. Ces structures de pierres, érigées à la main, aident les chasseurs et guident les voyageurs, et permettent aux collectivités inuites de communiquer entre elles, à travers le temps et l’espace. Encore aujourd’hui, les inukshuks sont des points de repère importants dans l’Arctique.

 

Notes biographiques sur l’artiste : Germaine Arnaktauyok

Photo de Germaine Arnaktauyok

Germaine Arnaktauyok est née à Igloolik, au Nunavut. Son travail d’artiste l’a amenée à voyager souvent et loin de sa communauté natale.

Elle a étudié les beaux-arts à l’Université du Manitoba. Perfectionniste, elle cherche constamment à maîtriser de nouvelles techniques, comme l’art de la gravure en creux, auquel l’a initiée un maître imprimeur montréalais, et plus récemment, la lithographie sur du Mylar. Grâce à ces deux techniques, elle peut graver sur son médium des images très détaillées – elle utilise habituellement le stylo, l’encre et le crayon –, et ainsi reproduire des œuvres originales en tirages limités.

Germaine Arnaktauyok a travaillé comme artiste à Iqaluit et à Yellowknife ainsi que dans des grandes villes de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec. Elle a réalisé les illustrations d’une trentaine de livres pour enfants et d’un conte de C.W. Nicol, The Raven’s Tale, publié simultanément au Canada et au Japon. Ses voyages l’ont notamment amenée en Israël, où elle a conçu une affiche pour la compagnie aérienne El Al; au Groenland et en Suède dans le cadre d’un échange d’artistes; et à Washington, avec une délégation d’artistes canadiens. Elle a réalisé une magnifique murale pour la salle d’art inuit du Centre du patrimoine septentrional du Prince de Galles à Yellowknife. Elle a présenté des expositions à Montréal et à Vancouver, qui ont été bien accueillies. À Montréal, pour l’Office national du film, elle a travaillé avec Co Hoedeman à la conception du théâtre et des marionnettes du film d’animation inspiré d’une légende inuite, Le hibou et le lemming. Cinq de ses œuvres ont été retenues pour une exposition sur l’art de l’Arctique présentée dans cinq pays.

Germaine Arnaktauyok a créé La danse du tambour, qui orne les pièces de deux dollars frappées en 1999, de même que La mère et l’enfant, qui figure sur une pièce d’or de 200 $ de l’an 2000 faisant partie de la série Cultures et traditions autochtones, sur le thème de la maternité des femmes inuites.

En 2015, elle a publié son autobiographie, My Name Is Arnaktauyok: The Life and Art of Germaine Arnaktauyok (Inhabit Media).

Pour utiliser cette leçon :

Il vous faut