Action citoyenne, d’hier à aujourd’hui

Analyser un modèle d’action citoyenne au moyen d’études de cas historiques

Guide de l’enseignant

Description générale

 

Description générale

Cette activité est conçue pour un cours de sciences sociales, d’histoire ou d’éducation civique. Elle peut aussi servir à lancer une action citoyenne menée par les élèves ou un projet d’apprentissage par le service. 

Au cours de cette activité, les élèves penseront à une chose qu’ils aimeraient changer à leur école ou dans leur communauté. Ils examineront ensuite une ou deux études de cas historiques qui ont mené à de réels changements.

Ils pourront ensuite s’inspirer de ces études de cas pour mettre en pratique leurs nouvelles connaissances et créer leur propre action citoyenne pour une cause actuelle qui leur tient à cœur.

 

Durée

60 minutes

 

Idée-clé

Des actions menées par des citoyens ont entraîné des changements. Les citoyens peuvent agir de plusieurs manières, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du processus politique officiel.

 

Question d’enquête

Quelles actions pouvez-vous entreprendre pour faire changer les choses?

Compétences

  • Les élèves utiliseront leur sens critique pour établir des relations de cause à effet et comprendre des événements historiques.
  • Les élèves analyseront de l’information en triant et en classant des faits historiques pertinents.
  • Les élèves pourront, seuls ou en équipe, exercer leurs compétences en résolution de problèmes en étudiant les enjeux liés à la citoyenneté dans chacune des études de cas.
  • En petits groupes, les élèves échangeront leurs idées pour approfondir leur compréhension. Par la suite, ils présenteront leurs conclusions à la classe et feront un exercice de réflexion personnelle, afin de prendre conscience de tout changement dans leur façon de penser depuis le début de l’activité.

Préparation

Matériel

Le matériel suivant est fourni en version HTML à des fins d’accessibilité. Pour l’expérience pratique en salle de classe, téléchargez la version imprimable (PDF).

Instructions

Avant de commencer la leçon, déterminez si votre classe réalisera une seule étude de cas ou les deux. Si vous voulez que vos élèves réalisent les deux études de cas, vous devrez probablement prévoir deux périodes de classe.

Réflexion

5 minutes

Donnez deux minutes aux élèves pour répondre aux questions de leur guide de réflexion, en silence :

  • Nommez une chose que vous aimeriez changer dans votre école, votre communauté ou la société?
  • Que pourriez-vous faire pour entraîner ce changement?

Demandez-leur de trouver un partenaire pour discuter de leurs idées.

Vous pourriez également inscrire les réponses des élèves sur de petites feuilles adhésives ou créer un document collectif (utilisez, p. ex., Google Docs, Google Forms, Padlet ou une application de sondage), ou encore, simplement récupérer les feuilles de réponses pour les examiner plus tard. 

Expliquez aux élèves qu’ils étudieront maintenant une action citoyenne qui a marqué l’histoire, un véritable exemple de personnes qui ont lutté pour entraîner un changement durable.

Activité

25 minutes

Commencez par présenter la vidéo sur l’étude de cas choisie. Demandez aux élèves de porter attention aux types d’actions menées par les citoyens dans la vidéo. Après le visionnement, discutez brièvement avec l’ensemble de la classe des actions que les élèves ont retenues.

 

Partie 1 : Pour commencer

Créez des petits groupes d'élèves et distribuez à chacun des groupes un ensemble de cartes (selon l’étude de cas) et une planche de jeu. 

Avant de commencer, prenez cinq minutes pour passer en revue les définitions inscrites sur la planche de jeu. 

Expliquez aux élèves qu’ils y trouveront quatre façons de mener une action citoyenne. Ce modèle montre que chacun peut agir pour défendre une cause qui lui tient à cœur, mais pour qu’un véritable changement ait lieu, il faut agir dans les quatre sphères suivantes :

Agir personnellement 

Actions personnelles : p. ex. faire du bénévolat, signer une pétition, participer à une réunion ou exprimer son opinion.

Agir en groupe

Actions collectives : p. ex. adhérer à un groupe ou former un groupe de personnes qui ont les mêmes valeurs que soi pour organiser des activités.

Obtenir l’appui du public

Actions de sensibilisation : p. ex. organiser un rassemblement ou lancer une campagne de communication pour rallier d’autres personnes à sa cause.

Avoir recours au système politique

Actions politiques : p. ex. communiquer avec un politicien ou déposer une pétition pour porter une question à l’attention des élus, des politiciens et des dirigeants du gouvernement.

Ensuite, expliquez plus en détails les catégories en prenant l’exemple d’une pétition, qui peut s’inscrire dans les quatre sphères d’influence : 

  • Une personne qui signe une pétition agit en son nom personnel.
  • Lorsque de nombreuses personnes décident de lancer et de faire circuler une pétition, ils agissent en groupe.
  • Si une pétition suscite l’attention de la population sur une question, elle permet d’obtenir l’appui du public.
  • Lorsqu’une pétition est déposée auprès d’un élu, on a recours au système politique.

Vous pouvez également faire une démonstration de l’activité en plaçant une carte sur chacun des quadrants. 

 

Partie 2 : Placer les cartes

Les élèves analyseront ensemble les cartes de l’étude de cas, et ils les placeront sur le quadrant approprié. 

Donnez aux élèves le temps de discuter et de s’entendre sur l’endroit où placer les cartes restantes. 

Note : Chaque carte présente une action historique qui, combinée aux autres actions, a mené à un changement. Plus d’une combinaison de réponses est possible, puisque plusieurs cartes peuvent s’inscrire dans plus d’une catégorie. La discussion et le raisonnement sont plus importants que les réponses. 

Voici des suggestions pour créer un plus vaste consensus dans la classe :

  • Jumelez les groupes similaires (p. ex. deux groupes qui ont lu la même étude de cas) pour permettre aux élèves de continuer à trouver un consensus. 
  • Jumelez des groupes différents (p. ex. deux groupes qui n’ont pas lu la même étude de cas). Posez-leur cette question : Quelles similitudes et quelles différences observez-vous entre vos deux groupes? Demandez ensuite aux groupes d’échanger entre eux et d’inscrire leurs observations au tableau ou sur un tableau de papier.

 

Consolidation

30 minutes

 

Partie 1 

Discutez en petits groupes ou avec l’ensemble de la classe des questions suivantes (tirées du guide de réflexion) :

  • Que pourrait-il se passer si on éliminait un des quadrants?
  • Les événements présentés dans les études de cas se dérouleraient-ils de la même manière ou de façon différente aujourd’hui?

 

Partie 2 

Invitez ensuite les élèves à réfléchir individuellement aux questions ci-dessous.

  • Pensez à l’action que vous avez notée au début de cette activité. De quel type d’action citoyenne s’agit-il? Votre point de vue a-t-il changé?
  • Pensez à la chose que vous aimeriez changer. À quoi ressemblerait-elle si vous la changiez pour le mieux? Quels sont les résultats que vous souhaitez obtenir?
  • Quelles autres actions pourriez-vous mener pour changer la chose qui vous tient à cœur? Créez un plan d’action citoyenne en utilisant la planche de jeu comme modèle.

Demandez aux élèves de présenter leurs réflexions en équipes de deux ou en petits groupes. (Les enseignants peuvent faciliter la formation de groupes d’action citoyenne.) Les élèves peuvent ensuite travailler ensemble pour trouver des moyens d’agir afin d’obtenir les résultats souhaités, en utilisant la planche de jeu comme modèle.

Enrichissement

Activité d’apprentissage facultative

Après l’étude de cas, invitez les élèves à collaborer pour planifier et mettre en œuvre une action citoyenne importante aux yeux du groupe(en petits groupes ou toute la classe ensemble). Vous pouvez attribuer plusieurs rôles en suivant le modèle « Les différentes formes d’action citoyenne ». Par exemple, les élèves peuvent chercher des groupes qui défendent déjà cette cause (agir en groupe), faire appel aux médias (obtenir l’appui du public), ou encore, rédiger des courriels aux députés ou aux conseillers scolaires (avoir recours au système politique).

Cette activité peut aussi être réalisée dans un cours d’histoire pour étudier des actions menées par des personnes dans le passé, avant de lancer une recherche ou une étude selon les concepts de la pensée historique suivants :

  • Changement et continuité : Qu’est-ce qui a changé depuis? Qu’est-ce qui n’a pas changé?
  • Causes et conséquences : Quels sont les facteurs les plus importants ayant contribué à ce changement historique? Quelles sont les conséquences de ce changement, à court et à long terme? Est-ce qu’il y a eu des conséquences inattendues?
  • Dimension éthique : Quelle est ma responsabilité maintenant que je comprends cet événement historique?

Conseils pour l’enseignement

  • Une bonne pratique pour stimuler la participation consiste à établir des normes ou à définir ensemble des critères de réussite pour les débats civiques. Pour commencer, vous pouvez consulter les lignes directrices du programme d’enseignement de votre province ou de votre territoire. 
  • Cette activité est l’occasion de fournir de la rétroaction à vos élèves sur leurs compétences en discussion, ou de leur demander de réfléchir aux normes et à leur propre progrès. 
  • Certains élèves pourraient avoir du mal à trouver une action citoyenne ayant une importance personnelle pour eux. Vous devrez peut-être leur accorder plus de temps pour y réfléchir ou discuter avec eux pour les aider à trouver une action citoyenne qui correspond à leurs propres passions et à leur sens de la justice.
  • Les protocoles de discussion sont utiles pour faire participer les élèves aux activités pédagogiques et les aider à s’exprimer dans ce contexte. La stratégie « pense-parle-partage » est utilisée pour cette activité comme protocole de discussion simple. Les élèves réfléchissent et écrivent individuellement, puis ils parlent de leurs idées avec un partenaire avant de les partager à un petit groupe ou à toute la classe. Ce protocole donne aux élèves le temps de réfléchir, favorise la confiance en soi et permet à chacun de se faire entendre.

 

Pour utiliser cette leçon :

Il vous faut

Choisir

  • Cartes d'activité - Les femmes et le vote [langage simplifié]

  • Vidéo - Les femmes et le vote

    Video
  • Cartes d'activité - Les droits des peuples autochtones [langage simplifié]

  • Les droits des peuples autochtones dans la Constitution canadienne

    Video