Trousse pour une élection simulée

Inviter les élèves à participer au processus électoral

Pour consulter la liste des cours associés à cette ressource éducative, visitez notre page Correspondances avec les programmes d’enseignement.

Guide de l’enseignant

Description générale

Cette activité est conçue pour un cours de sciences sociales, de sciences politiques ou d’éducation civique. Elle peut être réalisée avec des classes du secondaire et du primaire. Voici un résumé de la simulation :

  • Les élèves participent à un vote ouvert rapide pour comprendre l’importance du secret du vote.
  • Les élèves assument ensuite le rôle de membre d’un parti politique ou de fonctionnaire électoral et tiennent une élection sur un enjeu communautaire ou scolaire qui leur tient à cœur.
  • Les élèves votent pour un candidat et comptent les bulletins de vote. Le gagnant est ensuite annoncé.
  • Enfin, les élèves discutent de ce qu’ils ont appris de leur rôle durant la simulation et de ce qui fait que les élections sont justes.

Cette simulation se base sur les procédures en vigueur pour les élections fédérales canadiennes. Les outils et les renseignements fournis dans la trousse sont aussi authentiques que possible, tout en étant faciles à utiliser en classe.

 

Durée

60 minutes*
* Pour les élèves plus jeunes et les élèves qui apprennent le français, nous recommandons de prévoir au moins 90 minutes.

 

Idée-clé

Notre démocratie dépend de la participation de chacun de nous aux élections fédérales. Il existe de nombreuses façons d’y participer; en voici quelques-unes :
voter pour un candidat;

  • se joindre à un parti politique;
  • travailler comme fonctionnaire électoral;
  • se porter candidat;
  • participer à une campagne comme bénévole.

 

Question d’enquête

De quelles façons pouvons-nous participer aux élections fédérales?

Compétences

  • Les élèves exerceront leur sens critique en réfléchissant aux nombreuses façons de participer aux élections fédérales.
  • Les élèves travailleront en collaboration et feront appel à leurs compétences en résolution de problèmes pour accomplir des tâches citoyennes authentiques.
  • Les élèves mettront en pratique leurs compétences civiques, comme le respect des différents points de vue et l’examen de ce qui est bon pour l’école ou la communauté dans son ensemble.
  • Les élèves communiqueront leurs idées en petits groupes, avec toute la classe et lors d’un exercice de réflexion personnelle.
     

Préparation

Le matériel suivant est fourni dans différents formats afin de répondre à vos besoins variés. Vous trouverez également tout le matériel essentiel à cette leçon au bas de la page.

 

Matériel imprimable

 

Matériel numérique

Vous trouverez une foule de renseignements sur le processus électoral (accessibilité, droit de vote et plus encore), consulter Les élections au Canada.

Pour l’information officielle, surtout pendant une campagne électorale fédérale, rendez-vous sur le site Web d’Elections Canada.
 

Réflexion

5 minutes

Écrivez la question suivante au tableau : « Voudriez-vous un déjeuner pour souper? ». Expliquez aux élèves qu’ils devront voter et que seulement deux réponses sont possibles : « oui » ou « non ».

Donnez environ une minute aux élèves pour discuter de ce qu’ils en pensent. Encouragez-les à se déplacer pour parler avec d’autres camarades. L’exercice devrait être quelque peu chaotique. Ne donnez aucune explication sur la question.

Une fois le temps écoulé, dites aux élèves de voter en se plaçant d’un côté ou l’autre de la classe : un côté sera les « oui », et l’autre, les « non ». 

Après le vote, annoncez le côté gagnant. Ensuite, posez ces questions aux élèves :

  • Que pensez-vous de ce processus de vote?
  • Vous a-t-il semblé juste? Pourquoi?
  • Qu’est-ce qui l’aurait rendu plus juste?

Expliquez alors que lors d’une vraie élection, de nombreux processus sont en place pour permettre à tous d’y participer de façon juste. Au cours de l’activité, les élèves découvriront les diverses façons de participer aux élections fédérales.
 

Activité

45 minutes

 

Introduction (5 minutes)

Expliquez aux élèves que tous les citoyens canadiens âgés d’au moins 18 ans ont le droit de voter aux élections fédérales. Pour la simulation, tous les élèves seront citoyens de la classe. Ils assumeront aussi un autre rôle, soit celui de fonctionnaire électoral ou de membre d’un parti politique.

Pendant cette élection, vous (l’enseignant) assumerez le rôle de directeur du scrutin. Il s’agit de la personne responsable de tenir l’élection dans la circonscription où elle habite. Les directeurs du scrutin ont le droit de voter, comme tout autre citoyen.

Posez cette question aux élèves : « Comment pourrions-nous améliorer notre école ou notre communauté? ». Voici quelques pistes de réflexion :

  • Code vestimentaire
  • Menu de la cafétéria
  • Espace bibliothèque ou autre aire commune
  • Installations sportives
  • Activités parascolaires
  • Association étudiante
  • Jours de classe
  • Cours offerts
  • Aide offerte aux élèves

Écrivez les idées des élèves au tableau, puis choisissez ensemble deux ou trois enjeux principaux. Dites aux élèves qu’ils devront travailler en petits groupes pour comprendre l’un de ces enjeux et proposer des solutions : ce sera la plateforme électorale de leur parti.

Séparez la classe en groupes :

  • Les fonctionnaires électoraux (deux élèves) seront responsables de tenir l’élection, d’aménager le bureau de vote et de diriger les activités, de compter les bulletins de vote et de transmettre le résultat au directeur du scrutin (l’enseignant).
  • Les partis politiques (groupes d’au moins cinq élèves) prépareront ensemble une campagne électorale. Vous pouvez former jusqu’à six partis.

Distribuez le Manuel du bureau de vote, les cartes de rôle et le matériel aux fonctionnaires électoraux et aux membres des partis. Expliquez aux élèves qu’ils travailleront avec leur groupe et que les cartes de rôle et le reste du matériel les guideront dans leur préparation pour l’élection. Servez-vous d’un chronomètre pour aider les élèves à gérer leur temps.

1. Préparation de la campagne (15 minutes)

En tant que directeur du scrutin, vous annoncez le début officiel de la campagne électorale. Donnez aux fonctionnaires électoraux et aux membres des partis politiques leurs instructions pour commencer.

Fonctionnaires électoraux

Nommez deux fonctionnaires électoraux qui seront responsables de tenir l’élection. Pour que le processus électoral soit juste et sécuritaire, rappelez-leur qu’ils doivent être impartiaux (ne pas s’affilier à un parti).

Avant le début de la campagne, demandez aux fonctionnaires électoraux de lire la déclaration solennelle qui se trouve dans le Manuel du bureau de vote.

Donnez-leur l’activité Est-ce que ça compte? Ils devront classer les exemples de bulletins de vote et déterminer lesquels doivent être acceptés, puis vérifier leurs réponses à l’aide du Manuel du bureau de vote.

Conseil : Vous pouvez aussi installer un poste d’apprentissage pour permettre aux autres élèves de réaliser cette activité après avoir voté.

Les fonctionnaires électoraux installent ensuite le bureau de vote selon les instructions du Manuel du bureau de vote. En tant que directeur du scrutin, vous devez vous assurer qu’ils ont tout le matériel et l’espace dont ils ont besoin. Si vous le souhaitez, vous pouvez leur donner un insigne de fonctionnaire électoral.

Membres des partis politiques

Demandez aux membres des partis politiques de distribuer les cartes de rôle dans leur équipe. Ils devront choisir un candidat, qui prononcera un discours électoral et répondra aux questions des électeurs. Les autres membres du parti aideront le candidat à rédiger le discours, à se préparer à répondre aux questions des électeurs et à créer du matériel pour la campagne.

Jusqu’au début de la campagne, circulez dans la classe pour aider et superviser les partis au besoin. Écrivez au tableau une liste numérotée des candidats ainsi que de leurs partis pour faciliter le processus de vote qui aura lieu plus tard.

Tous les élèves sont des électeurs : ils devront montrer leur pièce d’identité avant de voter. (Ils peuvent montrer leur carte étudiante, ou vous pouvez leur distribuer les pièces d’identité facultatives pour qu’ils s’en créent une.)

2. Campagne électorale (10 minutes)

Avant que la campagne ne débute, revoyez ensemble les règles de la classe. Insistez sur l’importance de poser des questions sur les enjeux choisis et les solutions proposées. Afin d’assurer un climat de classe sain, nous recommandons que les élèves ne posent pas de questions personnelles aux candidats.

Chaque candidat prononce un court discours devant la classe. Chronométrez chaque discours pour vous assurer qu’aucun ne dépasse une minute.

Les électeurs peuvent poser leurs questions aux candidats. (Souvent, les élèves aiment beaucoup poser des questions; il se pourrait que vous ayez à leur rappeler de rester respectueux.) Si vous voulez que l’activité ne dure qu’une période, limitez la période de questions et réponses à une minute par candidat.

3. Vote (15 minutes)

Avant de procéder au vote, lisez à vos élèves l’énoncé suivant :

Le vote est secret. Pensez à chaque candidat et votez pour la personne de votre choix. 

Vous n’êtes pas obligé de voter pour votre propre parti ou candidat si vous jugez qu’un autre a fait mieux lors de la campagne. Si vous êtes candidat, vous pouvez voter pour vous-même. 

Tout peut arriver lors d’une campagne électorale, mais rappelez-vous que la personne élue représentera toute la classe.

 

Les fonctionnaires électoraux mènent l’élection. Ils votent en premier pour montrer aux autres élèves comment faire, en se référant à l’affiche. Précisez que normalement, les fonctionnaires électoraux votent par anticipation, plusieurs jours ou plusieurs semaines avant le jour de l’élection.

Ensuite, c’est au tour du reste des élèves de voter. Ils font la file au bureau de vote et présentent leur pièce d’identité aux fonctionnaires électoraux, qui rayent leur nom de la liste électorale. Après avoir voté, les élèves prennent leur fiche de suivi et la remplissent individuellement pendant que leurs camarades votent. Ils peuvent aussi faire l’activité Est-ce que ça compte? si vous avez installé un poste d’apprentissage.

Une fois que tous les élèves ont voté, les fonctionnaires électoraux comptent les bulletins de vote et informent le directeur du scrutin du résultat.

En tant que directeur du scrutin, vous annoncez le résultat du vote et invitez la personne élue à donner son discours d’acceptation.

Félicitez tous les élèves pour leur participation.
 

Consolidation

10 minutes

Demandez aux élèves d’imaginer la tenue d’une élection pour toute la population du Canada. Quelles seraient les différences et les ressemblances entre cette élection et votre activité en classe?

Montrez la vidéo Retour sur l’élection fédérale de 2019

Demandez aux élèves : Quelles sont les ressemblances et les différences entre l’expérience des électeurs lors d’une élection fédérale et leur expérience pendant l’élection en classe?

Demandez aux élèves de discuter des questions suivantes avec un camarade, puis de présenter leurs idées au reste de la classe :

  • Pensez-vous que notre élection était juste?
  • Selon vous, qu’est-ce qui l’a rendue juste ou injuste?
  • En quoi notre élection aurait-elle été différente si d’autres élèves de l’école avaient voté?

Afin d’assurer un climat sain et positif dans la classe, encouragez les élèves à se concentrer sur les enjeux et les procédures, et non sur les candidats ou les autres élèves. Par exemple, vous pouvez leur demander de réfléchir à la façon dont le secret du vote a été respecté.

Comment le vote est-il tenu secret?
  • Comme tous les bulletins de vote sont identiques, rien ne permet de reconnaître le bulletin de vote d’un électeur donné. 
  • L’isoloir permet de voter en privé.
  • En repliant le bulletin de vote, les électeurs cachent leur choix.
  • Les électeurs déposent eux-mêmes leur bulletin de vote dans l’urne.
  • Tous les bulletins de vote sont déposés et mélangés dans la même urne.

Donnez-leur quelques minutes pour remplir leur fiche de suivi; ramassez les fiches à la fin de l’activité.

 

Enrichissement

 

Activités d’apprentissage facultatives*

  • Invitez une autre classe à assister aux discours, à poser des questions et à voter. Dans ce cas, vous pourriez ajouter un autre bureau de vote.
  • Prolongez la durée de la campagne pour permettre aux élèves de mettre en pratique leurs compétences relatives aux médias et à la langue en créant du matériel de campagne (vidéos, logos, affiches, pancartes et macarons).
  • Les élèves peuvent se servir des résultats de l’élection pour exercer leurs compétences en mathématiques (graphiques, fractions, pourcentages).
  • Les élèves peuvent créer une infographie pour montrer le résultat de l’élection aux autres classes.
  • Les élèves peuvent écrire un texte ou un paragraphe de réflexion sur leur expérience.
  • Demandez aux élèves d’échanger en petits groupes sur ce qu’ils ont appris de leur rôle et ce qu’ils feraient différemment, en se basant sur leur fiche de suivi. Ensuite, mélangez les groupes pour que tous les élèves puissent découvrir les rôles de leurs camarades.

* Si vous réalisez ces activités, la campagne durera plus d’une période.

 

Conseils pour l’enseignement

  • Pour les élèves plus jeunes (de la 4e à la 8e année) ou pour les élèves qui apprennent une langue, nous suggérons d’adapter l’activité des façons suivantes :

    • Prévoir deux heures ou deux périodes pour l’activité.
    • Enseigner le vocabulaire électoral fourni avant l’activité. 
    • Inviter un autre adulte – un parent, un assistant en éducation, un bibliothécaire scolaire – pour aider les élèves à lire le matériel et à rédiger leur discours.
    • Attribuer le rôle de fonctionnaire électoral à des élèves ayant de bonnes compétences linguistiques.
    • Donner aux élèves plus de temps pour lire les documents avant l’activité.
    • Utiliser un logiciel de conversion de texte en parole comme Google Read&Write, qui lira les cartes de rôle à voix haute aux élèves à partir de notre site Web.
  • Les protocoles de discussion peuvent vous aider à faire participer toute la classe et favoriser les conversations éducatives. Par exemple, demander aux élèves de discuter avec leur voisin est un moyen simple de les faire parler. Les élèves discutent de leurs idées avec un camarade avant de les communiquer au reste de la classe. C’est l’occasion pour eux de considérer leurs idées, et cela permet à tout le monde de s’exprimer.
  • Si les élèves ne participent pas aux échanges avant ou après l’activité de réflexion, posez ces questions pour alimenter la discussion : « Que vouliez-vous dire par “déjeuner”? »; « Que vouliez-vous dire par “souper”? »; « Pourquoi avez-vous voté ainsi? »; « Est-ce une bonne façon de prendre des décisions à grande échelle? ».
  • Utilisez un chronomètre pour aider les élèves à gérer leur temps, surtout pendant l’étape de préparation de la campagne. Ainsi, ils auront le temps de voter, de compter les bulletins de vote et de remplir leur fiche de suivi.