Démocratie et compétences numériques

Évaluer l’information en ligne pour prendre des décisions éclairées

Guide de l’enseignant

Description générale

Cette activité est conçue pour un cours de sciences sociales, d’éducation civique ou d’arts du langage. 

Au cours de cette activité, les élèves : 

  • réfléchiront à l’importance d’obtenir des renseignements fiables avant de prendre position sur un enjeu politique ou électoral;
  • étudieront une série de scénarios conçus pour enseigner cinq stratégies de vérification des faits : trouver la publication originale, vérifier la source, chercher d’autres renseignements, utiliser un outil de vérification des faits et consulter des sources fiables; 
  • réfléchiront à l’incidence de l’information fausse et trompeuse en politique.

 

Durée

60 minutes

 

Idée-clé

Les citoyens doivent être bien informés pour prendre de bonnes décisions politiques, notamment lorsqu’ils doivent voter à une élection fédérale. Nous devons tous nous assurer de consulter des sources et nouvelles d’information fiables, lesquelles pourront éclairer notre choix avant de voter.

 

Question d’enquête

Comment pouvons-nous savoir si une information sur un enjeu électoral ou politique est fiable?

Compétences

  • Les élèves exerceront leur sens critique pour analyser de l’information en ligne.
  • Les élèves comprendront l’importance de vérifier une information qui porte sur un enjeu électoral ou politique.
  • Les élèves apprendront à vérifier de l’information en ligne et s’exerceront à le faire.
  • Les élèves seront informés des sources fiables d’information en matière électorale, dont le site Web d’Élections Canada et ses comptes de médias sociaux.

Préparation

Le matériel suivant est fourni dans différents formats afin de répondre à vos besoins variés. Vous trouverez également tout le matériel essentiel à cette leçon au bas de la page.

 

Matériel imprimable

Réflexion

10 minutes

Posez la question suivante aux élèves : Comment pouvons-nous savoir si l’information que nous trouvons en ligne est fiable?

Choisissez 10 élèves. Demandez à chacun de lire à voix haute un énoncé de la feuille Vrai ou faux? (ou lisez vous-même les énoncés à voix haute).

Après la lecture de chaque énoncé, demandez aux élèves de deviner s’il est vrai ou faux. Lorsque la lecture des énoncés est terminée, donnez les réponses aux élèves : 

  • Shakespeare a inventé le prénom « Jessica ». Vrai
  • Le lait de l’hippopotame est bleu. Faux : Il est rose.
  • Les mammouths existaient toujours lorsque les Égyptiens ont construit la grande pyramide de Gizeh. Vrai
  • Les scientifiques ont trouvé 100 000 balles de golf dans le Loch Ness. Vrai
  • L’Agence spatiale canadienne a inventé l’aspirateur de marque Dustbuster.Faux
  • Le premier propriétaire de la Joconde avait accroché le tableau dans sa salle de bain. Vrai
  • Le second prénom de Sonic le Hérisson est Maurice. Vrai
  • Au Nouveau-Brunswick, les véhicules qui s’immobilisent au bas de la Côte magnétique reculent vers le haut en raison du champ magnétique. Faux : Une illusion d’optique laisse croire que les voitures reculent vers le haut de la côte, alors qu’en fait, ils la descendent.
  • Tous les kangourous sont gauchers. Généralement vrai : Les kangourous gris et roux, les deux plus grandes espèces, sont presque tous gauchers.

Invitez les élèves à réfléchir. Ont-ils été doués pour deviner? Y avait-il une façon de distinguer le vrai du faux?

Dites aux élèves que cet exercice montre à quel point il peut être difficile de distinguer le vrai du faux sans faire plus de recherche. C’est particulièrement vrai dans le cas de l’information qu’on trouve sur Internet, car presque tout le monde peut créer et diffuser du contenu en ligne qui a l’air crédible. Des nouvelles et d’autres renseignements en ligne nous parviennent souvent indirectement, et proviennent parfois de gens en qui nous avons confiance (comme des amis ou des proches). Il ne faut pas seulement se fier à son instinct pour juger de la fiabilité de l’information en ligne.

Expliquez aux élèves que les faux renseignements en ligne peuvent prendre deux formes :

  • la mésinformation, soit lorsque des personnes diffusent de l’information erronée qu’elles croyaient exacte;
  • la désinformation, soit lorsque des personnes diffusent délibérément de l’information fausse ou trompeuse.

Dites aux élèves qu’au cours de cette leçon, ils apprendront quelques stratégies qu’ils pourront adopter pour éviter d’être trompés par de l’information fausse ou erronée. Distribuez la feuille Cinq stratégies numériques, et voyez ensemble les cinq stratégies.

  1. Trouver la publication originale
  2. Vérifier la source
  3. Chercher d’autres renseignements
  4. Utiliser un outil de vérification des faits
  5. Consulter des sources fiables

 

Précisez que nous devons suivre ces étapes lorsque nous obtenons de l’information en ligne sur des enjeux politiques ou électoraux. Cette information peut influencer des choix importants que nous faisons en tant que citoyens, par exemple, notre vote. 

Activité

40 minutes

Les élèves formeront de petits groupes et feront deux rondes de simulation sur la vérification des faits. 

Formez cinq équipes. Distribuez un scénario à chacune des équipes. Expliquez aux élèves qu’ils feront deux rondes de simulation sur la vérification des faits. 

  • Lors de la ronde 1, les élèves étudieront un scénario fictif pour apprendre à utiliser les stratégies numériques. 
  • Lors de la ronde 2, les élèves étudieront un scénario réel afin de mettre en pratique les stratégies apprises et voir comment elles fonctionnent dans la vraie vie. 

Les élèves noteront leurs réflexions à chacune des rondes. À la fin de chaque ronde, ils diront si leur opinion a changé au cours de l’exercice, et de quelle façon, à mesure qu’ils obtenaient de nouveaux renseignements sur leur scénario.

Conseil pour l’enseignant : Vous pouvez attribuer des rôles aux élèves au sein de leur équipe, soit le maître des cartes, le ou les secrétaires, le journaliste et le lecteur (ou les élèves peuvent s’attribuer les rôles eux-mêmes).

Conseil pour l’enseignant : Si les élèves en ressentent le besoin, faites un exemple devant la classe avant que les équipes se mettent au travail. 

Ronde 1 : scénarios fictifs

Donnez à chacune des équipes au moins une copie de l’organisateur graphique. Dites leur que chaque fois qu’ils recevront une carte (A à E), ils noteront leurs réflexions pour indiquer à quel point ils trouvent l’information fiable. Chaque nouvelle carte pourra modifier leur opinion, mais ils doivent toujours évaluer l’information en fonction de la première carte (A). Chaque équipe peut désigner un secrétaire ou plus, dont la tâche consistera à noter les réflexions de l’équipe.

Pour commencer la ronde 1, donnez un scénario (carte A) à chacune des équipes. Expliquez-leur que chaque carte comprend un scénario plausible, lequel comprend des renseignements sur un enjeu politique ou sur le processus électoral du Canada qu’il faudrait peut-être vérifier. Un élève lit la carte à voix haute à son équipe. Ensuite, l’équipe note le niveau de fiabilité de l’information sur l’organisateur graphique et explique sa note dans l’espace réservé à cette fin.

Maintenant, donnez les trois prochaines cartes (B, C et D) à chacune des équipes. Il s’agit des stratégies à adopter pour leur scénario. Vous pouvez leur remettre une carte à la fois, ou remettre les trois cartes aux élèves qui jouent le rôle de maître des cartes. 

D’abord, un élève doit lire la carte à voix haute. Après discussion, l’équipe détermine si la carte modifie le niveau de fiabilité qu’elle a attribué au scénario. Ils notent ensuite leurs réflexions sur l’organisateur graphique avant de lire la prochaine carte et d’en discuter. 

Conseil pour l’enseignant : Si vous distribuez les cartes une à la fois, vous pourriez demander aux élèves d’essayer de deviner quelle sera la prochaine stratégie utilisée et pour quelles raisons.

Lorsque les équipes ont lu les trois stratégies (cartes B, C et D) et qu’elles ont rempli l’organisateur graphique, remettez-leur la réponse (carte E). Un élève de chaque équipe lit la carte à voix haute, et l’équipe donne sa note finale en fournissant une explication. 

Donnez maintenant quelques minutes aux équipes pour se préparer à présenter leur scénario à la classe. Si des rôles ont été attribués aux élèves, ceux qui jouent le rôle de journaliste seront les porte-paroles de l’équipe.

Chaque équipe :

  • lira à voix haute son scénario;
  • donnera sa note de fiabilité finale; 
  • indiquera quelle stratégie a été la plus utile.
Ronde 2 : scénarios réels

Maintenant, dites aux élèves qu’il ne s’agit pas d’une situation fictive. De plus en plus de gens consultent des sources en ligne, notamment les médias sociaux, pour obtenir de l’information sur les élections et la politique. Ils ne peuvent pas être certains que l’information qu’ils y trouvent est fiable. 

Distribuez les scénarios de la ronde 2. Dites aux élèves que chaque scénario se base sur des situations réelles, où des gens ont dû évaluer la fiabilité de renseignements en ligne de nature politique ou électorale. Donnez aux élèves une autre copie de l’organisateur graphique et demandez-leur de suivre le même processus qu’à la ronde 1.

Consolidation

10 minutes

Donnez maintenant quelques minutes aux équipes pour se préparer à présenter leur deuxième scénario à la classe. Si des rôles ont été attribués aux élèves, ceux qui jouent le rôle de journaliste seront les porte-paroles de l’équipe.

Encore une fois, chaque équipe :

  • lira à voix haute son scénario;
  • donnera sa note de fiabilité finale; 
  • indiquera quelle stratégie a été la plus utile.

Posez les questions suivantes aux élèves : 

  • Selon vous, quelles sont les meilleures mesures à prendre à l’égard des informations fausses ou trompeuses en ligne? 
  • Qu’est-ce qui vous a le plus étonné au cours de cette activité?
  • Selon vous, comment la mésinformation et la désinformation pourraient-elles influencer nos élections?

Expliquez aux élèves qu’il est de notre responsabilité de détecter la mésinformation et la désinformation, et de freiner la diffusion de ce contenu en évitant de le partager ou de l’aimer. Cela est particulièrement important en période électorale, lorsque la diffusion d’information fausse ou trompeuse peut influencer le vote des électeurs.

Quelques minutes avant que les élèves ne quittent la classe, distribuez la fiche de suivi et demandez-leur de compléter les phrases suivantes :

  • Une des choses que j’ai apprises…
  • La prochaine fois que je veux savoir si une information en ligne est vraie, je vais... 
  • Dans une démocratie, pour être un citoyen engagé et informé, il est important de...

Enrichissement

Activités d’apprentissage facultatives

  • Demandez aux équipes de chercher sur Internet ou dans les médias sociaux un article qui semble douteux ou trop beau pour être vrai, puis de vérifier si son contenu est vrai en utilisant les stratégies qu’elles ont apprises dans cette leçon. Enfin, demandez-leur de passer l’article à une autre équipe pour voir si elle arrive aux mêmes conclusions.
  • Montrez aux élèves comment faire une recherche par image à partir d’un site comme Google Images.
  • Montrez aux élèves comment utiliser des sites Web spécialisés dans la vérification des faits comme le Factuel de l’AFP.

 

 

Pour utiliser cette leçon :